Haut

Poser 1 question

Filtre à coco

Un complément écologique pour le traitement des eaux usées

Le filtre à coco fait partie des solutions d'assainissement écologique, tout comme le bambou d'assainissement, le lagunage, les filtres plantés, le filtre à sable ou encore les toilettes sèches.

Trouvez un pro près de chez vous

Filtre à coco : en complément d'une fosse toutes eaux

Le filtre à coco est un filtre compact qui fait partie des filières agréées. Il est placé après une fosse toutes eaux ou est intégré à celle-ci dans certains systèmes.

  • Les eaux usées sont prétraitées par la fosse toutes eaux ou la fosse septique avant de transiter (par absorption) jusqu'au filtre à coco.
  • L'eau est répartie sur toute la surface du filtre grâce à un auget basculant ou à une plaque perforée.

Le milieu organique du filtre composé de copeaux de coco est très riche en bactéries aérobies. Celles-ci épurent les eaux prétraitées. L'eau peut ensuite :

  • s'infiltrer dans le sol une fois débarrassée de toute substance polluante ;
  • ou être rejetée dans la nature.

Le filtre à coco peut donc remplacer le filtre à sable, la tranchée d'épandage ou encore les tertres d'infiltration.

À savoir : les modules sont dimensionnés en fonction du nombre d'habitants.

Filtre à coco : les avantages

Le filtre à coco valorise ce qui constitue à la base un déchet industriel : les copeaux de coco. Ces copeaux permettent de créer un milieu filtrant avec un haut niveau d'épuration et de filtration dans un minimum d'espace. Ce dispositif d'assainissement comporte de nombreux avantages :

filtre-coco
  • compact : le dispositif est contenu dans une cuve (emprise au sol d'1,3 m² par habitant) ;
  • prêt à l'emploi : livré chez vous en une pièce, limite le terrassement ;
  • écologique : matière naturelle ;
  • durable : matière recyclée et recyclable en compost, un changement de matériaux tous les 10 ans ;
  • efficace : permet une bonne épuration, même en cas de variation de consommation d'eau et de changement de saison ;
  • pratique : adapté au neuf comme à l'ancien.

Filtre à coco : les inconvénients

Le filtre à coco possède trois inconvénients :

  • ne peut fonctionner sans prétraitement fosse toutes eaux ;
  • demande une pente d'un mètre minimum ;
  • un prix assez élevé : environ 5 000 € minimum pour le filtre ;
  • renouvellement des matériaux du filtre tous les 10 ans (1 400 €).

Attention : veillez bien à ce que le dispositif que vous souhaitez acquérir soit agréé (norme NF EN 12566-3). La liste des dispositifs agréés est disponible sur le site du ministère du développement durable.

En savoir plus : micro-station d'épuration

Nous pouvons, si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de votre région. Ils pourront réaliser un devis gratuit et sans engagement.

Demande de devis

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

 
 
 

Demander un devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.


Merci de préciser votre code postal.

 

Poser une question
sur le forum

Contributeurs Experts

Plus d'experts

synergie-batiment

Membre Pro

Expert

Conseil en Ingénierie et Expertise de la construction

pirrotta terrassement

Membre Pro

Expert

Terrassement, Assainissement, Aménagement éxterieur, Enrochement, Piscine,

Téléchargements

Le guide de l'assainissement
Le guide de l'assainissement

Guide, question-réponses, astuces
86 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 4800 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Filtre à coco : fonctionnement de l'assainissement par filtre à coco
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Devenez rédacteur
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation