Haut

Poser 1 question

Assainissement individuel

Sans réseau collectif, l'assainissement individuel est obligatoire

Il existe deux types d'assainissement pour les particuliers : l'assainissement collectif (tout-à-l'égout) et l'assainissement individuel, également appelé assainissement non collectif. L'application de l'un ou l'autre système dépend du zonage d'assainissement appliqué à la parcelle concernée.

Trouvez un pro près de chez vous

Assainissement individuel : usagers sans tout-à-l'égout

La plupart des habitations sont raccordées au réseau public de collecte des eaux usées. Celles qui ne le sont pas, sont dans l'obligation de traiter sur place leurs eaux usées, avant de les rejeter dans le milieu naturel.

Elles doivent donc s'équiper d'une installation individuelle de traitement des eaux domestiques, aussi appelé assainissement non collectif (ANC) ou autonome. Les installations d'ANC effectuent la collecte, le prétraitement, l'épuration, et le rejet des eaux usées par infiltration dans le sol ou par exutoire dans un cours d'eau.

En savoir plus : traitement des eaux usées

Assainissement individuel Sebico

Contrôle et diagnostic : obligatoires pour l'ANC

Si la maison est équipée d'un dispositif d'assainissement individuel, celui-ci doit être contrôlé par le Service public d'assainissement non collectif (SPANC) de la commune ou de l'EPCI (établissement public de coopération intercommunale).

Ces contrôles sont planifiés, mais si l'EPCI ou la commune compétente estiment qu'il y a pollution caractérisée, des travaux peuvent être imposés à tout moment pour la mise en conformité. De plus, l'assainissement individuel doit faire l'objet d'un diagnostic obligatoire lors de la revente de la maison.

Fonctionnement d'un assainissement individuel

On observe 3 étapes dans le fonctionnement d'un dispositif d'assainissement individuel :

  1. le prétraitement ;
  2. le traitement ;
  3. l'évacuation.
Le devenir des eaux usées
Prétraitement par une fosse toutes eaux ou une fosse septique (pour les anciens ANC)
  • Il s'agit d'éliminer les particules, matières solides ou graisses, des eaux usées collectées.
  • Pour cela, les eaux passent dans la fosse toutes eaux et éventuellement un bac à graisse.
Traitement
  • Une fois sorties de la fosse toutes eaux, les eaux doivent encore faire l'objet d'un traitement.
  • L'élimination de la pollution restante est assurée par l'action des micro-organismes contenus dans le sol ou dans un lit filtrant constitué de sable ou de zéolite.
  • Pour ce traitement, la fosse toutes eaux doit obligatoirement être complétée par un dispositif de traitement réglementaire : filtre à sable, lit d'épandage, filtre compact.
  • Certains dispositifs font le prétraitement et le traitement en même temps comme les micro-stations.
Évacuation Une fois traitées, les eaux traitées peuvent être :
  • dispersées dans le sous-sol en place au niveau de la parcelle, si sa perméabilité est comprise entre 10 et 500 mm/h ;
  • réutilisées pour l'irrigation souterraine des végétaux non destinés à la consommation humaine, sous réserve d'absence de stagnation en surface ou de ruissellement des eaux traitées ;
  • évacuées par puits d'infiltration autorisé par la commune sur la base d'une étude hydrogéologique.

Assainissement individuel : les différentes filières

Il existe deux catégories de dispositifs d'assainissement individuel :

Les filières traditionnelles sont les plus facilement utilisées si les contraintes de surface et de sol le permettent. Les filières agréées, souvent plus industrielles, sont aussi plus compactes (microstations).

À noter : le filtre planté est une filière agréée naturelle et écologique.

Fonctionnement d'un assainissement individuel

Voici un schéma du fonctionnement de l'assainissement individuel en filière traditionnelle :

fosse toutes eaux Tous droits réservés FT Media

En savoir plus : assainissement des eaux usées

Nous pouvons, si vous le souhaitez, vous mettre en relation avec un ou plusieurs spécialistes de votre région. Ils pourront réaliser un devis gratuit et sans engagement.

Demande de devis

Cette page vous a intéressé ?

Envoyer à un ami
Télécharger & imprimer le guide

Pour aller plus loin ...

 

Réaction de maxime |  21/06/2013

 

0

 

tous les 8 ans nous devons etre controles peut on refuser ce contrôle et que risque -t on

 
 

Demander un devis

Merci de préciser le type de prestation souhaitée afin de vous orienter vers les pros qu'il vous faut.


Merci de préciser votre code postal.

 

Poser une question

Contributeurs Experts

Plus d'experts

argile

Membre Pro

Expert

Etudes de sol par un géologue pour assainissement autonome

pirrotta terrassement

Membre Pro

Expert

Terrassement, Assainissement, Aménagement éxterieur, Enrochement, Piscine,

grimaud assainissement

Membre Pro

Expert

Artisan installateur et conseil en assainissement autonome

Téléchargements

Le guide de l'assainissement
Le guide de l'assainissement

Guide, question-réponses, astuces
179 pages - 2014 - pdf

 Télécharger e-Bibliotheque : 5500 documents Gratuit

Retrouver ComprendreChoisir sur :

Assainissement individuel : fonctionnement et réglementation de l'ANC
© 2007-2014, Fine Media | Qui sommes-nous ? | Contact | CGU | Charte de modération | Plan du site | Recrutement
Professionnel, soyez présent gratuitement sur notre site | Recevoir des demandes de devis, contacts qualifiés | Publicité & partenariats | Agence RP, eRéputation

Enquête "La maison & vous"

Participez à notre enquête en répondant à quelques questions sur l'univers de la maison. Cela nous permettra de mieux répondre à vos attentes.

Je participe Non Merci

Merci d'avance de votre participation !

L'équipe ComprendreChoisir.